Quelle est la signification du Bouddha ?

Bouddha
Véritable emblème spirituel, Bouddha est l’incarnation de la sagesse. Prisé dans les quatre coins du monde, il confère des enseignements utiles pour accéder à un état de conscience supérieur. De nos jours, il est devenu une référence dans le développement personnel et dans la quête de soi. On retrouve alors de nombreuses statues qui le représentent et qui désormais prennent place dans nos maisons et nos vies. Dans cet article, nous allons nous pencher sur la signification de Bouddha, son histoire et ses représentations.

L’histoire du Prince Siddhârta

Bouddha signifie littéralement « celui qui sait et qui comprend ». Par métonymie, il renvoie aussi à l’éveil spirituel. Le prince Siddhârta Gautama est le premier individu à qui on a donné ce nom. Il a vécu au 6ème siècle avant J-C au Sud du Népal. Appartenant à une famille célèbre, il n’a jamais manqué de rien ni sur le plan matériel ni émotionnelle. On raconte même qu’il était épargné de la souffrance et que, pour cette raison, il a entamé sa quête intérieure d’épanouissement et de bien-être. Son père a ensuite décidé de le marier en se montrant réticent au chemin spirituel que son fils semblait emprunter.

Selon les récits historiques, à 29 ans, Siddhârta a fini par quitter son royaume natal pour approfondir sa quête intérieure et son élan spirituel. Les prêtres brahmanes, auprès desquels il a passé plus de 6 ans, ont fortement influencé sa pensée alors qu’il était d’ores-et-déjà attiré par les pratiques méditatives et par la philosophie de l’époque. Lors de son voyage, l’enfant gâté, a vécu la mortification et la privation extrême.

Il décide, par la suite, de s’installer sous un figuier pour continuer sa quête identitaire et existentielle. Sous l’arbre de Buddhi, il a été confronté aux énergies diaboliques qui lui sont apparus sous différentes formes. La méditation l’a aidé à gagner ces affronts pour devenir un être illuminé. Ses souffrances ont cédé la place à un nirvana qui devient, dès lors, son état constant. Les nombreuses statues bouddha incarnent aujourd’hui le niveau le plus élevé de la sainteté.

Les enseignements de Bouddha

Après ce cheminement intérieur et personnel, celui qu’on appelait désormais Buddha avait pris la décision de partager son expérience et d’aider les autres à vaincre les forces négatives de la vie. Et c’est en Inde, dans la ville de Bénarès, qu’il a donné ses premières leçons. Il commence à apprendre à ses disciples la voie de la libération des oppressions vécues sur terre.

Ses enseignements convergent vers le parcours d’un chemin conduisant vers une réalité supérieure. Sa doctrine alliait des directives pour que le corps reste en bonne santé et que l’esprit puisse aller au-delà des extrêmes connus et perçus. Ce concept binaire incitant à une complémentarité entre l’envelopper corporelle et spirituelle fut le fondement de son enseignement qui a pris le nom de « bouddhisme » : une discipline aux allures religieuses mais qui s’apparente davantage à une quête intérieure doublée d’une recherche de notre rapport au monde.

Les bienfaits d’avoir une statue de Bouddha chez soi

Comme nous venons de le voir, le bouddhisme était d’abord vu dans sa valeur religieuse et civilisationnelle. Au fil du temps, cette doctrine s’est propagée dans le monde entier devenant inéluctablement une sagesse universelle qui profite à tous en dépit de toute religion. L’essentiel du bouddhisme est cet équilibre entre le corps et l’esprit en vue de créer une vie propice à l’épanouissement. Ainsi, de nombreuses personnes, essaient de profiter de cette sagesse et d’inclure des statues dans leur logement, espace professionnel et même de porter cette représentation de ce dieu ancestral. Si les temples étaient l’unique endroit où on pouvait trouver ces statuettes, il n’est pas rare de les voir de nos jours partout.

Cependant, il est important de trouver l’emplacement idéal pour votre statue Bouddha. Celle-ci se donne à voir comme l’emblème des enseignements profonds que chacun d’entre nous doit tirer de l’existence. Elle signifie la quiétude et apporte ainsi une sensation de bien-être diffuse dans tous les espaces où elle est placée. Le style décoratif fengshui fait appel à cet objet aux vertus stimulantes et relaxantes tout autant.

Ainsi, avoir cette statue chez soi installe un sentiment de plénitude en symbolisant la richesse et la prospérité. Il va sans dire qu’elle permet une communion fort bénéfique pour l’âme et pour le corps insufflant la méditation.

Les statues de bouddha et leurs significations

Les nombreuses statues bouddha possèdent chacune une signification spécifique en fonction de la position adoptée par le saint, de ses mudras et des gestes de ses mains.

  • Bouddha au repos : Cette posture symbolise le détachement et permet de s’écarter des problèmes non-spirituels auxquels chacun d’entre nous est confronté dans sa vie.
  • Bouddha assis en lotus : Cette posture a une signification méditative. Elle représente l’éveil, le sentiment de quiétude et la quête de sens.
  • Bouddha en marche : Cette posture incarne l’élan vers autrui en favorisant une sensation de paix intérieure et d’éloignement des énergies négatives.
  • Le bouddha debout : Cette posture possède la même signification que celle du bouddha assis avec, comme distinction, une valeur solennelle supplémentaire.
  • Le bouddha rieur : Cette statue incarne toutes les forces positives de la vie comme le bon karma, l’épanouissement et la richesse. Véritable porte-bonheur, elle cette expression est interprétée comme un moyen de se débarrasser des douleurs et de la souffrance.

La valeur suggestive de quelques statues répandues

  • Le Bumisparsha Mudra : Le bouddha en position assise a la main droite sur le genou et les doigts dirigés vers le sol. Sa main gauche dont la paume est tournée vers le haut prend place sur son genou gauche. Le Bumisparsha signifie « prendre le sol à témoin ». Cette posture renvoie au moment de l’histoire où Bouddha a pu atteindre le stade de l’illumination lorsqu’il était au pied du figuier. Elle incarne la vérité, l’élan libérateur et la force mais aussi la capacité de vaincre les forces des ténèbres. Dans son combat avec les forces diaboliques et avec le mal, la terre a émis un son terrifiant quand Buddha a touché le sol en criant : « Je te porte témoignage ! ». Lorsque vous avez cette statue chez vous, vous bénéficiez d’une une force inébranlable qui vous permettra d’affronter toutes les mauvaises intrusions énergétiques. Cette statue doit prendre place au centre de la maison ou à l’entrée.
  • Le Dhyâna Mudra : Cette statue présente Bouddha avec ses mains posées sur ses genoux. L’arrière de la main droite prend place sur la paume de la gauche avec les pouces qui s’enchevêtrent. Cette posture porte la signification de la sagesse et de l’état de l’illumination. Elle renvoie aussi aux forces énergétiques contemplatives, aux forces intérieures et à la spiritualité universelle. La statue doit idéalement être posée dans un espace dédié à la médiation ou dans un emplacement central à l’intérieur de la maison.


Quitter la version mobile